Industrie et commerce

Clinique médicale à Saint-François

Le projet entre dans une phase cruciale

Clinique médicale à Saint-François : Le projet entre dans une phase cruciale. Le promoteur et les décideurs de Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud se mobilisent.

par Raynald Laflamme

« Si tu le construis, ils viendront… ».

Les citoyens de Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud pourraient être piégés par la même pensée magique qui anime le personnage joué par Kevin Costner dans le film Le champ des rêves alors qu’il entend des voix qui le poussent à construire un terrain de baseball en plein champ de maïs de l’Iowa pour que joueurs de baseball d’outre-tombe viennent y jouer.

Clinique médicale à Saint-François: Le Dr Simon Morin prépare la population à son départ à la retraite

La réalité impose qu’il ne suffit pas de construire une Clinique médicale à Saint-François pour que des médecins, deux du moins, viennent s’installer ici acceptent de nouveaux patients et reprennent graduellement la pratique du Dr Simon Morin qui éventuellement partira à la retraite.

Le pharmacien-propriétaire Vincent Lamonde Boulet en est pleinement conscient. C’est donc avec un leadership assumé qu’il travaille le projet de clinique médical à Saint-François, laquelle s’installera dans la partie laissée vacante par le départ du Bureau de poste. Les travaux qui prévoient l’aménagement de deux bureaux de médecins débuteront en février pour être livrés en avril prochain.

Déjà, le Dr Morin est favorable à cette démarche et est prêt à confier graduellement une portion de sa clientèle composée de 1800 patients qui établiraient leur pratique à Saint-François. L’élection du nouveau maire, Frédéric Jean, sourit au promoteur. Il voit dans celui-ci un allié dynamique qui veut l’installation de nouveaux médecins dans sa communauté. Le député Norbert Morin est au fait du dossier et doit assumer son leadership auprès des ressources du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches.

CISSS de Chaudière-Appalaches: plan régional d’effectifs médicaux

Le CISSS de Chaudière-Appalaches a déjà reçu pour 2018 son plan régional d’effectifs médicaux du ministère de la Santé et des Services sociaux qui prévoit l’arrivée de 24 nouveaux médecins sur le territoire au cours de la prochaine année, dont cinq médecins dans Montmagy-L’Islet. Ce sera de la responsabilité du Groupe de médecine familiale (GMF) de Montmagny-L’Islet de localiser sur le territoire ces nouveaux médecins qui s’installeront progressivement au cours de l’année. Ces médecins devront s’engager à pratiquer dans les secteurs prédéterminés à titre de médecin de famille.

Clinique médicale à Saint-François : Pour le propriétaire -pharmacien Vincent-Lamonde Boulet rien n’est gagné d’avance

«Il n’y a rien de gagner d’avance. La décision revient au GMF» de mentionner à L’Écho Vincent Lamonde Boulet.

Son plan de match implique une mobilisation des élus municipaux et du député provincial afin de faire valoir aux instances régionales que la population du secteur Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud, Berthier-sur-Mer et Saint-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud démontre une volonté de demeurer le plus longtemps possible dans son environnement et d’y retrouver tous les services essentiels à leurs besoins.

Il revient donc à la communauté entière située à l’ouest de l’Hôtel-Dieu de Montmagny d’assumer son leadership en soins pharmaceutiques et médicaux.

L’expérience de Saint-Charles-de-Bellechasse

L’expérience menée à Saint-Charles-de-Bellechasse a démontré qu’il est difficile d’attirer un seul médecin pour l’intégrer dans une pratique individuelle, selon le modèle des médecins de famille d’autrefois. La démarche d’attirer un seul médecin s’est soldée par un échec. Comme les jeunes médecins aiment être regroupés, cette communauté de Bellechasse revoit sa stratégie en implantant une équipe de deux médecins qui viendront appuyer l’actuel médecin résidant.

C’est exactement la stratégie que Vincent Lamonde Boulet met de l’avant ici à Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud avec l’espoir, mais surtout la détermination, que s’il le construit, ils viendront !

Photo: Jean Dominique Rousseau
Partagez cet article

Commentaire(s)

  1. Raynald Laflamme says:

    Je crains que sans mobilisation, la clinique médicale à Saint-François ne demeurera qu’un projet. Qui assumera le leadership de mobiliser les citoyens?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *