Sport et Loisirs

La Société canadienne du cancer est leur cause

Deux survivants du cancer porte-paroles du Spin Don du Centre Gym Santé

— La Société canadienne du cancer est leur cause • Audrey Bonneau et Dave Rémillard, deux jeunes adultes survivants du cancer, ont accepté d’être les porte-paroles du premier Spin Don sur vélo stationnaire à se tenir au Centre Gym Santé de Saint-François-de-la-Rvière-du-Sud.

Le Centre Gym Santé

Mario Marcoux a convaincu Audrey Bonneau et Dave Rémillard d’être les porte-paroles du premier Spin Don au profit de la Société canadienne du cancer.

Par Raynald Laflamme

Cette activité est le fruit de la détermination de Mario Marcoux, lui-même un adepte du spinning sur vélo stationnaire, à mousser la pratique d’une activité pour la bonne santé physique de notre corps.

«J’ai demandé, dit-il, leur aide afin de donner espoir à ceux qui ont le cancer, de montrer qu’il est possible de s’en sortir et de gagner la bataille.»

Les deux porte-paroles, deux sudfranciscois d’origine, seront donc sur place le vendredi 17 mars pour donner le coup d’envoi du Spin Don 2017. Mario Marcoux  compte sur la participation de plus d’une vingtaine d’équipes de huit cyclistes chacun qui pendant 13 heures le vendredi et samedi 17 et 18 mars, se relayeront sur les vélos stationnaires du Centre Gym Santé. Le coût d’inscription par équipe est de 80$. Les participants sont invités à collecter toute somme supplémentaire qui avec les inscriptions seront remises à la section régionale Québec/Chaudière-Appalaches de la Société canadienne du cancer.

«Lors du diagnostic d’un cancer, un amalgame d’émotions surgit : la peur, l’incertitude, la culpabilité, la tristesse, ajouter à cela la difficulté à accepter le verdict. Tout cela pousse les victimes à la solitude et à l’isolement. Il y a tant d’histoires douloureuses, mais il y en a aussi de belles qui font plaisir à entendre. Je persiste à croire, soutient Mario Marcoux, que l’histoire de Audrey Bonneau et Dave Rémillard, fait partie de celles-là.»

Une même histoire partagée

Audrey Bonneau et Dave Rémillard sont deux jeunes adultes que le cancer n’a pas épargnés. Et pourtant ce n’est pas en raison de leur inactivité. L’une faisait la complétion en saut à longueur et l’autre pratiquait son sport favori le baseball en plus du hockey. Un même cancer les a frappés à quatre ans d’intervalle.

Audrey fut la première à être frappée, le diagnostic est tombé : un lymphome de Hodgkin. Il est un cancer relativement rare, mais qui se déclare surtout chez les jeunes adultes de 15 à 39 ans.

Tous deux étaient de stade 2 grâce à un dépistage rapide. Les traitements de chimio se sont avérés dans les deux cas, très positifs. Après 5 ans, Audrey Bonneau est en période rémission. Dave Rémillard a, pour sa part, terminé ses traitements depuis le 9 novembre dernier. Et il entreprend sa période de 5 ans avec beaucoup d’optimistes, lui qui a continué à pratiquer ses sports favoris. Au printemps, il reprendra son métier de charpentier-menuisier. Si l’athlétisme a perdu Audrey Bonneau après qu’elle ait atteint le niveau national, l’enseignement secondaire a gagné une professeure de mathématique et d’arts plastique dévouée.

Un mariage réussi

Tous les trois sont convaincus : une bonne forme physique aide à la guérison et les argents amassés serviront à augmenter le taux de guérison de ce type de cancer.

La Société canadienne du cancer est là pour être soutenue. Donc l’invitation est lancée aux équipes de s’inscrire. Aussi, les participants qui n’ont pas d’équipe auront la possibilité d’être jumelés à d’autres participants en voie de la formation d’une équipe. Pour se procurer un formulaire d’inscription,  on contacte à l’organisation, Mario Marcoux, au 418-259-2454.

Partagez cet article
Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *